Ha immo
Publié le 28 Juillet 2020 à 12h25 - 133 hits

Comment calculer l'amortissement d'une location meublée ?

Comment calculer l’amortissement d’une location meublée ?

Au point de vue juridique, un logement meublé possède un statut différent d’une habitation vide. Pour qu’une location soit qualifiée de meublée, il faut que le locataire puisse y trouver du mobilier. Le lit, les chaises ou encore les couvertures sont quelques-uns des meubles qui sont indispensables dans ce type de location. Les propriétaires de locations meublées ont également la possibilité de faire l’amortissement d’un certain nombre d’actifs dans ce logement. Vous allez tout savoir ici sur la manière dont il est calculé.

Comprendre l’amortissement

L’amortissement est un terme qui provient de la comptabilité. Il s’agit de la perte de valeur d’un bien ou d’un objet. Lorsqu’il s’agit d’un objet et que celui-ci est utilisé par une entreprise, son usure constitue une charge pour cette dernière. Cette charge aura un impact sur le résultat de l’exercice sur lequel l’impôt de la société est calculé puisqu’elle va le faire régresser. L’amortissement permet donc aux entreprises de réduire leurs impôts en en procédant à une minoration du résultat imposable.

L’amortissement en location meublée

L’amortissement en location meublée utilise un principe semblable à l’exemple précédent. La seule différence est qu’ici, les propriétaires décident d’amortir les différents actifs du logement.

Il y a cependant une condition pour déduire des amortissements de sa location meublée. Le propriétaire du logement doit s’orienter vers un régime réel d’imposition. Vous pourrez tout savoir ici sur l’amortissement en location meublée.

Le calcul des amortissements

Pour calculer l’amortissement d’un bien, il faut prendre en compte sa valeur d’acquisition, mais aussi tous les frais autour de son achat. Par contre, l’amortissement prend uniquement en compte la valeur vénale si le bien appartient déjà au patrimoine. Il faut également noter que le calcul de l’amortissement dépend des composants du bien. Sa nature et sa durée d’utilisation entrent également en compte.

Le terrain est un bien qui n’est pas considéré par l’amortissement, car le temps n’a aucune incidence sur lui. Quant aux meubles, ils sont amortis sur 7 ans.

En choisissant le régime réel et l’amortissement, les propriétaires peuvent facilement contrôler leur fiscalité. Lorsque les propriétaires se servent efficacement de l’amortissement, ils peuvent en tirer d’importants profits.

Toutefois, pour avoir du succès dans l’amortissement d’une location meublée, il est primordial de solliciter les conseils d’un expert. Celui-ci aura pour rôle de vous accompagner dans la déclaration de revenu de location.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 16 Sept. 2020Location bureau courte et longue durée : Geolocaux.com75 hits
  2. 8 Sept. 2020Conséquences de la crise sur le secteur de la pierre-papier63 hits